Vivre avec l'eau

Autrefois, on se protégeait contre les débordements du fleuve en retenant l'eau, c'est-à-dire en construisant des digues. Plutôt que de lutter contre l'eau, nous essayons aujourd'hui de vivre avec l'eau en rendant plus d'espace au fleuve et en nous préparant mieux à l'arrivée possible d'une inondation. Pour cela, plusieurs règles sont à respecter :

Prendre l'eau en compte

L'eau fait partie du paysage. Elle est partout dans notre cadre de vie et nous devons en tenir compte quand nous aménageons notre espace.

le Rhin - Photo : K. Wendling, LUWG Rheinland-Pfalz
le Rhin - Photo : K. Wendling, LUWG Rheinland-Pfalz

 

Retenir l'eau

L'eau doit être retenue le plus longtemps possible à la surface du bassin du Rhin, à l'aide d'ouvrages comme les écluses, mais aussi en redonnant au fleuve des espaces où il peut s'étendre. De cette manière, quand il pleut très fort, le fleuve ne doit pas évacuer toute cette eau immédiatement mais peut la répartir lentement sur ses rivières et son bassin.

Rendre son espace au fleuve

Autrefois, nous enlevions au fleuve son espace, aujourd'hui nous le lui rendons. Le risque d'inondation est moins élevé si l'eau peut s'étendre. On agrandit par exemple des zones alluviales et on laisse les crues entrer dans certaines parties de polders (des espaces endigués qui sont plus bas que le niveau de la mer ; on les trouve surtout aux Pays-Bas).

Quand nous construisons de nouvelles usines ou des habitations, nous faisons attention à ne plus les placer sur des terrains menacés par les inondations pour laisser au Rhin son espace.

Les surfaces rendues au fleuve redeviennent en partie naturelles. Ce qui profite à l'eau profite donc aussi à la nature.

un paysage naturel - Photo : D. Putscher
un paysage naturel - Photo : D. Putscher

 

Reconnaître les dangers !

Le risque d'inondation ou de submersion est un risque permanent. Il faut bien le connaître pour ne pas être pris de court quand survient une inondation. Chacun peut voir sur une carte disponible sur internet si l'endroit où il habite peut être inondé quand les eaux du fleuve débordent.

Regarde, il s'agit de cette carte.

 

Coopérer

Les eaux du Rhin ne s'arrêtent pas aux frontières, c'est pourquoi les pays coopèrent sur l'ensemble du bassin. En travaillant main dans la main, ils sont plus efficaces pour résoudre des problèmes communs, pas uniquement dans leurs actions de protection contre les inondations, mais aussi pour améliorer la qualité de l'eau et du milieu naturel le long du fleuve.

Informe-toi sur les formes de coopération dans le bassin du Rhin.