Le milieu naturel


Des centaines d'espèces animales et végétales vivent dans le bassin du Rhin. Les pays du bassin du Rhin travaillent en commun pour protéger la nature.

 

Le plancton


Commençons par les plantes et les animaux les plus minuscules.

D'innombrables plantes et animaux minuscules que tu ne peux voir qu'au microscope flottent dans les eaux du Rhin : c'est le plancton. Le plancton est très important pour le milieu naturel, car il sert de nourriture à de très nombreuses espèces.

une algue microscopique typique du Rhin : la diatomée - Photo : D. Heudre
une algue microscopique typique du Rhin : la diatomée - Photo : D. Heudre

Les organismes vivant au fond du fleuve

De nombreux organismes de petite taille comme les crustacés, les sangsues, les insectes, les vers, les coquillages et les escargots vivent dans le Rhin et sur son lit, ce sont les macroinvertébrés. Si tu regardes bien, tu peux les voir à œil nu.

300 de ces espèces environ vivent dans le Rhin.

la palourde asiatique - Photo : Grabow, BfG
la palourde asiatique - Photo : Grabow, BfG
Theodoxus fluviatilis - Photo : J. Fischer
Theodoxus fluviatilis - Photo : J. Fischer

Les oiseaux

On compte plus de quarante espèces d'oiseaux dans le bassin du Rhin. Certains oiseaux aquatiques y restent toute l'année. Ce sont les oiseaux sédentaires. D'autres espèces s'y reposent ou y passent l'hiver. Ce sont des oiseaux migrateurs, par exemple les grues qui suivent le cours du Rhin pendant leur migration.

L'oie rieuse, le canard sauvage, le fuligule morillon et la foulque sont très fréquents. Certains oiseaux se nourrissent des petits organismes qui vivent dans l'eau, d'autres de l'herbe qui pousse sur les berges.

Certains oiseaux se nourrissent de poissons, mais ils sont moins fréquents. Les principaux sont le grèbe huppé et le cormoran.

Les oiseaux aquatiques ne sont pas les seuls dans le bassin du Rhin. On y trouve également des oiseaux chanteurs et des rapaces, le milan noir par exemple.

Les poissons

60 à 70 espèces de poissons vivent dans le Rhin, le saumon et la truite de mer par exemple. Certains poissons sont moins connus : les gobies, les grandes aloses et les houtings.

Certains sont très exigeants. Ils vivent uniquement dans de l'eau qui n'est pas trop chaude ou trop salée. D'autres ne sont présents que dans de petits tronçons du Rhin ou dans un affluent. Les espèces moins exigeantes sont très fréquentes dans le Rhin, par exemple le gardon, la brème et la perche.

Certains poissons migrent. Ils passent une partie de leur vie dans le fleuve, l'autre en mer. Ils remontent le Rhin à contre-courant sur de longues distances. Les poissons migrateurs ne peuvent plus se déplacer librement car nous avons construit des écluses et des barrages sur le Rhin. Des échelles et des passes à poissons sont installées pour leur permettre quand même de surmonter ou de contourner certains obstacles.

Informe-toi sur les poissons migrateurs.