Que faire quand il y a trop ou pas assez d'eau ?

Nous essayons d'éviter que le niveau du Rhin soit trop haut ou trop bas, mais nous n'y arrivons pas toujours.  

Que peut-on faire ?

Pour avoir assez d'eau en période de sécheresse, on peux tenter de retenir l'eau de différentes manières, par exemple dans des zones mises en place comme de grands bassins et que l'on appelle zones de rétention. En période de crue, on peut retenir l'eau dans ces zones et le fleuve a alors moins d'eau à évacuer. Ceci permet de mieux contrôler son débit et de lui rendre l'eau retenue à un meilleur moment.

Retenir les eaux

En protégeant certaines surfaces et en retenant l'eau, on veut aussi empêcher les inondations de faire de trop gros dégâts.

Les digues qui longent les fleuves sont là pour protéger certaines zones contre les inondations. Il existe plusieurs types et formes de digues. Elles sont souvent recouvertes d'herbe et un chemin ou une route est parfois sur la ligne de digue.

Une paroi de protection est une sorte de mur qui retient l'eau qui déborde du fleuve. Les parois sont souvent en métal ou en béton et prennent moins de place qu'une digue. Elles sont parfois mobiles et uniquement mises en place quand une crue est annoncée, surtout dans les villes et les villages.

Un barrage retient directement l'eau dans le fleuve même. L'eau ne peut plus s'écouler librement et il se forme ce qu'on appelle un lac de retenue.

une digue - Photo : BMUB
une digue - Photo : BMUB

 

Retenir l'eau a aussi des inconvénients

Toutes ces solutions permettent de retenir l'eau jusqu'à un certain niveau. Mais qu'arrive-t-il si l'eau continue à monter ? Elle passe par-dessus la digue et les dommages sont alors énormes car les gens qui vivent derrière les digues se sentent en sécurité et sont donc mal préparés à se protéger contre les inondations.

Quand on retient l'eau à un endroit, à l'aide d'une paroi de protection par exemple, seul cet endroit en profite mais l'eau est alors évacuée plus vite vers un autre endroit, et si celui-ci n'est pas protégé, il risque d'être submergé !

De plus, certaines digues sont vieilles et peu solides. Il faut les consolider et les entretenir, ce qui coûte très cher.

travaux de consolidation sur une digue - Photo : https://beeldbank.rws.nl, Rijkswaterstaat / Jan Muijs
travaux de consolidation sur une digue - Photo : https://beeldbank.rws.nl, Rijkswaterstaat / Jan Muijs